HOTEL GREUZE

**** Tournus, Bourgogne, France

Cluny-abbaye
Cluny-abbaye

Abbaye de Cluny, 71250 Cluny

| 2 Commentaires

 

De l’Hôtel de Greuze à Tournus, (34 kms) en passant par Cormatin et Chapaize, vous irez à la cité de cluny, célèbre pour son abbaye.

L’histoire de Cluny et de ses trois abbatiales se confond avec celle de l’ordre clunisien tout entier, même si l’architecture clunisienne ne s’impose pas aux dépendances de l’abbaye, respectant ainsi la diversité régionale. L’abbé Bernon, premier abbé de Cluny, entame la construction de Cluny I, terminée sous son successeur Odon, en 927. Saint Maïeul, quatrième abbé (954-994), entreprend l’édification de Cluny II. Consacrée en 981, elle reçoit des reliques de Pierre et de Paul qui font du monastère une petite Rome. L’église n’est cependant achevée que vers 1002-1018 (sous l’abbatiat d’Odilon). Cluny III, dont on voit aujourd’hui les restes, voit le jour en 1088 (abbatiat d’Hugues de Semur), alors que l’ordre est à son apogée.

Cluny III (Reconstruction par images de synthèse réalisée par les élèves de l’Ecole des Arts et Métiers)
Cette église, aux dimensions peu communes pour l’art roman, est achevée sous l’abbatiat de Pierre le Vénérable et consacrée en 1130. Son principal architecte est Hézelon de Liège. Sa construction aurait pour origine le rêve d’un moine, Gunzo. Saint Pierre lui aurait demandé de dire à Hugues de Semur de bâtir une nouvelle église. L’apôtre lui aurait inspiré le plan de la nouvelle abbaye, qui devait être apte à abriter un millier de moines. Sans ce songe justificateur, Cluny III serait sans doute passé pour un projet trop orgueilleux. Le financement de la construction fut en partie assuré par des dons de Ferdinand et Alphonse de Castille.

 

 

Ce qu’était Cluny III…

L’abbatiale, dans son ensemble, était longue de 187 m (150 m pour l’église, dont 68 pour la seule nef, et 37 pour l’avant-nef). La nef comportait onze travées. Elle s’élargissait par des collatéraux doubles. Son élévation à trois niveaux était couverte par une voûte brisée, soutenue par des arcs doubleaux. A l’extérieur, on pouvait observer la présence de contreforts évidés, ce qui est tout à fait exceptionnel pour une église romane.

De nombreuses églises clunisiennes, parmi lesquelles on trouve Cluny II et Cluny III, comportaient une avant-nef – appelée galilée – à deux étages, surmontée de tours et comprenant une chapelle haute. C’est un lieu symbolique si l’on se réfère à l’éxégèse du mot galilée. D’une part, la galilée est la transition entre un mode de vie imparfait et un mode de vie parfait (la conversion) ou encore entre la vie et la mort. D’autre part, la galilée signifie l’entrée dans le royaume de Dieu, le face à face avec Dieu, en référence à l’apparition du Christ aux apôtres en Galilée. C’est donc un lieu de transition mais aussi de commémoration de l’apparition du Christ. La chapelle de l’étage servait à célébrer les nombreuses messes pour les morts.
L’avant-nef dont on voit aujourd’hui les restes, entreprise en 1135 (dernier élément construit), comportait cinq travées. Son élévation était à quatre niveaux pour les travées orientales et à trois niveaux pour les trois travées occidentales. Sa construction fut interrompue et achevée seulement au XIIIe siècle, en style gothique. Son portail datait de 1230. Le tympan faisait cinq mètres de diamètre. Il se situait à la croisée des représentations traditionnelles de l’Apocalypse et de l’Ascension. Inscrit dans une mandorle soulevée par des anges, le Christ était néanmoins entouré du tétramorphe et des 24 vieillards. Au linteau, on trouvait la Vierge, les apôtres et également la scène des Saintes femmes au tombeau.
Les tours barabans qui entouraient le portail furent réalisées au XIIe siècle pour la tour sud et au XIIIe pour la tour nord.

Cluny III et Cluny II

  Il est bien difficile d’imaginer aujourd’hui ce que fut cette gigantesque abbaye.
Seul subsistent les bras sud du grand et du petit transept, ainsi que le clocher de l’Eau bénite, qui coiffe le croisillon sud du grand transept. S’il est quasiment impossible de concevoir l’église dans sa longueur, les éléments restants permettent d’avoir une idée de sa formidable élévation, tout à fait digne d’une cathédrale gothique.

Depuis 1901, l’abbaye accueille l’ENSAM, école normale supérieure formant des ingénieurs des Arts-et-Métiers. Aujourd’hui cet édifice accueille l’école d’Arts et Métiers Paris Tech. Cette école a pris possession des lieux à la fin du XIXème siècle. A l’époque où l’abbaye de Cluny était encore un haut-lieu de culte et brillait sur toute l’Europe. En effet, il s’agissait du « plus grand ordre monastique médiéval d’Occident ». Aujourd’hui ce n’est plus le cas, cependant elle n’a pas perdu de sa notoriété, les visiteurs se succèdent pour découvrir les lieux. On compte des milliers de touristes chaque année qui viennent mettre une image sur cette abbaye qui a fait et fait encore tant parler d’elle.

Téléphone Abbaye de Cluny :             +33385591593

Horaires et ouverture Abbaye de Cluny : Ouverture : Horaires d’ouverture basse saison : du 1er septembre au 30 avril – 9h30-12h00/13h30-17h00. Horaires d’ouverture haute saison du 2 mai au 31 août : 9h30-18h30 sans interruption

Le site officiel :  cliquer ici

2 Commentaires

  1. i just found this blog and have high hopes for it to continue. keep up the great work, its hard to find good ones. i have added to my favourites. thank you.

  2. Hello, you used to write wonderful, but the last few posts have been kinda boringˇK I miss your tremendous writings. Past several posts are just a little bit out of track! come on!

Laisser un commentaire

Champs Requis *.

*